MESURE DE LA REFRACTION OBJECTIVE CHEZ L’ENFANT

J.L. DUFIER

A.F.O.P. 12 .V. 2015

SIGNES FONCTIONNELS D’APPEL

FLECHISSEMENT SCOLAIRE

CEPHALEES FRONTALES LE SOIR

MANIFESTATIONS DES ANNEXES

  • ROUGEUR CONJONCTIVALE
  • BLEPHARITE CHRONIQUE ORGELET  CHALAZION
  • TRIADE  ASTIGMATISME- HETEROPHORIE- BLEPHARITE CHRONIQUE SENSATION DE VISION TROUBLE  ( DOUBLE)

STRABISME

MICROPSIE……

REFRACTION OBJECTIVE

ENFANT RESERVE ACCOMMODATIVE 14 D
SEUL L’ EXAMEN SOUS CYCLOPLEGIE PERMET – MESURE OBJECTIVE DE LA RÉFRACTION
– SUPPRESSION DE L’ INEVITABLE ACCOMMODATION D’ INSTRUMENT
– CORRECTION OPTIQUE TOTALE

REFRACTION OBJECTIVE

 

AUGUST. K. 20 IX 2010 P 10 279
5.XII.14 ADRESSE POUR STRABISME CONVERGENT RECENT « AMBLYOPIE RELATIVE OG »
S/C 8/10 R2 WI S/C 2/10 R2W1
F0DG NORMAUX ET 20 E’T 25 ODF
RA –7.50 ( +1.00 à 20 ) –5.5
–6.75 (+0.50 à 62 ) –6.00 (+ O.25 à 0 )
–6.50 (+0.50 à 71) –6.25 (+O.25 à 94 )
–7.00 (+0.75 à 60) –6.00 ( + 0.25 à 92 ) –7.75 (+ 1.75 à 45) –6.00 ( + 0.25 à 91 )
–6.75 (+0.25 à 44) –6.00 ( + 0.25 à 90 )
–7.25 ( +1.00 à 27) — 5.75
–7.25 (+1.00 à 28 ) –6.25 ( + 0.25 à 54 )
–7.00 ( +0.75 à 45 ) –6.00 ( + 0.25 à 91)
23. XII.14 VU SOUS ATROPINE 0.5% MATIN ET SOIR SIX JOURS RA + 3.OO + 2.50
10.IV.15
+ 3.00 10/10 R2 W1 + 2.50 1O/10 R2W1
ORTHOPHORIQUE

REFRACTION OBJECTIVE SOUS CYCLOPLEGIE

 

ATROPINE CYCLOPENTOLATE TROPICAMIDE

QUELLE TECHNIQUE CHOISIR ?

REFRACTION OBJECTIVE ETUDE

 

ENFANTS ET METHODE

SERIE CONSECUTIVE DE 36 YEUX DE 18 ENFANTS
12 GARÇONS ET 6 FILLES AGE MOYEN 3 ANS (21 MOIS A 9 ANS )

MOTIFS DE CONSULTATION

  • STRABISME CONVERGENT 6
  • DIFFICULTÉS SCOLAIRES, PAR FATIGUE VISUELLE 5
  • SPASMES D’ ACCOMMODATION 4
  • CÉPHALÉS PERSISTANTES 1
  • BILAN DE SURDITÉ 1
  • EXAMEN SYSTÉMATIQUE DANS LA FRATRIE 1

MATERIEL ET METHODE

-CYCLOPENTOLATE TROPICAMIDE VERSUS ATROPINE

TROPICAMIDE 1 INSTILLATION 2 GOUTTES 20 MN AV. EXAMEN

CYCLOPENTOLATE 3 INSTILLATIONS À 5 MN 2 GOUTTES 45 MN AV. ,,

ATROPINE 0,3 % JUSQU’A 3 ANS 0,5 % AU-DELA DE 3 ANS
2 GOUTTES MATIN ET SOIR 6,5 JOURS AV. ,,

-MESURES : RÉFRACTEUR OBJECTIF AUTOMATIQUE PORTABLE A INFRA – ROUGE

REFRACTION OBJECTIVE RESULTATS

 

CORRECTION SPHERIQUE       Δ NETTE             DEPENDANTE DE L’ACCOMMODATION

  -TROPICAMIDE            VERSUS        ATROPINE       ΔP : 3,08 D     ( σ : 1,10 )

  -CYCLOPENTOLATE   VERSUS        ATROPINE       ΔP : 1,57 D     ( σ : 0,84 )

CORRECTION CYLINDRIQUE    Δ NON SIGNIFICATIVE

 

PUISSANCE ET AXE DEPENDANTS DU DIOPTRE CORNEEN ANTÉRIEUR

 

AUCUN EFFET SYSTEMIQUE INDESIRABLE

COMPRIMER ET EPONGER L’ ANGLE INTERNE AVEC UNE COMPRESSE

NE PAS LAISSER LE FLACON À LA PORTEE DES ENFANTS

VIDER ET JETER LE FLACON APRES USAGE

 

BILAN PRE – OPERATOIRE DU STRABISME

 

Tiphaine B. 4 ans

STRABISME CONVERGENT ALTERNANT CONGENITAL

S/C      ET80 E’T90

A/C  APRES   CYCLOPENTOLATE

+1,25 (+0,5 à 0)      10/10                         ET50 E’T60

+1,50 (+1 à 130)     10/10

A/C APRES ATROPINE A 0,5 %   6 JOURS

+3,00 (+0,25 à 170) 10/10       ET35 E’T45

+3,00 (+0,50 à 135) 10/10

REFRACTION OBJECTIVE DISCUSSION

 

-ATROPINE

EXAMEN DE REFERENCE INCONTOURNABLE

-INDISPENSABLE DANS LE BILAN DU STRABISME

-PLUS CONTRAIGNANT POUR LES PARENTS

– MISE AU REPOS DE L’ ACCOMMODATION PENDANT 15 JOURS

EXAMEN A LA FAVEUR DE VACANCES POUR NE PAS GENER  LA SCOLARITÉ

-CYCLOPENTOLATE

-UTILISATION PLUS AISEE : 45 À 60 MINUTES

-CYCLOPLEGIE INFERIEURE ET MOINS FIABLE :

TANTÔT PROCHE, TANTÔT  TRES ELOIGNEE DE LA MESURE SOUS ATROPINE

SANS QUE L’ ON PUISSE DEVINER CHEZ QUELS ENFANTS

-CONSEQUENCE : ERREURS – BILAN ORTHOPTIQUE D’ UN STRABISME  CORRECTION OPTIQUE TOTALE

-PLUTÔT INDIQUE DANS LA SURVEILLANCE D’ UNE REFRACTION

INITIALEMENT MESUREE SOUS ATROPINE

-TROPICAMIDE

A PEINE CYCLOPLEGIQUE

ESSENTIELLEMENT MYDRIATIQUE DESTINE

A L’ EXAMEN DU CRISTALLIN ET DU FOND D’ OEIL

REFRACTION OBJECTIVE BIBLIOGRAPHIE

 

CES RÉSULTATS CORROBORENT CEUX DE L’ ÉTUDE PUBLIÉE PAR

GHAZI I. et Coll.
ETUDE COMPARATIVE ENTRE LA CYCLOPLÉGIE SOUS ATROPINE ET LA CYCLOPLÉGIE SOUS CYCLOPENTOLATE
OPHTALMOLOGIE; 1991;5:390-392

CONCLUSION

 

CYCLOPLEGIE ATROPINIQUE

                                                             NI COUTUME ANCESTRALE
NI DOGME
NI  LOI

FONDEE SUR DES PREUVES

 

AMETROPIES DE L’ ENFANT

PRISE EN CHARGE

ETROITE COLLABORATION

OPHTALMOLOGISTE – ORTHOPTISTE – OPTICIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.